Kusmândâ

kusmanda site

KUSMÂNDÂ

Kusmândâ est la quatrième forme de la déesse Durgâ

Elle est l’énergie qui suscite la régénération et la vie comme son nom l’indique par les trois mots qui le composent : Ku en sanskrit évoque ce qui est tout petit – ushma la chaleur – anda un oeuf. Son nom est aussi celui du fruit appelé calebasse.

Cette très belle déesse annonce donc qu’une nouvelle étape est arrivée avec l’espoir d’une nouvelle naissance – renaissance-.
Étroitement reliée au monde solaire, elle dispense le désir et l’action dans la vie.

Kusmândâ siège sur un lion ou un tigre. Elle possède huit bras dont cinq portent une arme tandis que deux de ses mains tiennent le lotus et le rosaire. Le chiffre huit est le nombre de la déesse Lakshmî la Prospérité, celui donc de l’espoir et de tous les possibles.

Vénérée le quatrième jour des Navaratrî, Kusmânda enseigne :

  .  que la pureté de l’âme et du cœur est étroitement liée à son pouvoir régénérant ; sa vénération rituelle peut donner l’accès aux huit qualités divines siddhi et les neuf trésors niddhi. En d’autre terme Kusmânda peut accorder la réalisation des aspirations matérielles et spirituelles de ses dévots comme la guérison de tous les maux de l’esprit.