Kâtyâyanî

katyanani

KÂTYÂYANÎ

Kâtyâyanî est la sixième forme de la déesse Durgâ

Son nom Kâtyâyanî signifie « La fille du sage Katya » car son père pratiqua de dures pénitences pour obtenir une fille en laquelle la déesse Durgâ viendrait s’incarner.
Cette grâce lui fut accordée par les dieux.
Kâtyâyanî est une haute énergie de protection qui indique qu’il n’est plus vraiment nécessaire de livrer bataille à cette sixième étape des Navaratrî. Il est maintenant possible d’envisager l’avenir.

Cette douce déesse qui affiche le troisième œil de la subtile vision intérieure, n’a que quatre bras dont un seul est armé de l’épée. Elle tient le lotus, tandis que ses deux mains droites font le geste de bénédiction et de paix. Kâtyâyanî veille sur les associations et tout sur ce qui peut s’unir dans la pureté sous l’impulsion de l’âme devenue maintenant plus éclairée.
Pour obtenir l’amour du dieu Krishna et dans l’espoir de l’épouser, les jeunes gopis priaient Kâtyâyanî en tant que déesse protectrice des associations, du mariage et des maris particulièrement.

 Vénérée le sixième jour des Navaratrî, Katyâyanî peut accorder :

. la protection de sa famille et de son mari,
.  un mari conforme à ses espérances,
. la réalisation d’associations professionnelles harmonieuses permettant la réalisation
de projets concrets.