Kâlâ Râtrî

Kala ratri site

KÂLÂ RÂTRÎ

 Kâlâ Ratrî est la septième forme de la déesse Durgâ.

 Son nom Kâlâ Râtrî signifie littéralement « la nuit du temps », kâla étant le temps et râtrî la nuit. Au premier abord, cette forme de la déesse inspire un sentiment de répulsion, de peur et dérange par la laideur et l’agressivité qui émanent d’elle. Mais que l’on ne s’y trompe pas. Kâlâ Râtrî est là pour mettre en échec les agissements des démons (les défauts) les plus coriaces et les plus destructeurs.
Elle est prête à les combattre coûte que coûte.
En ce sens, elle est l’énergie guerrière qui n’a aucune pitié pour tout ce qui fait encore barrage à la marche harmonieuse du temps et de la vie. Son message est clair : l’obscurité n’a plus sa place sur le chemin de la victoire des Navaratrî
et sur lequel l’adorateur de Durgâ s’est engagé rituellement au premier jour.

La peau de Kâlâ Ratrî est noire comme l’obscurité. Sa chevelure épaisse et entièrement défaite. Elle a quatre bras et sa monture est un âne. Ses yeux sont rouges de colère. Elle est très proche de l’énergie de la déesse Kâlî car sa tâche essentielle est l’anéantissement des forces négatives qui menacent le fondement même de la vie.

Vénérée le septième jour des Navaratrî, Kâlâ Ratrî accorde :

 . l’éradication de ses mauvaises habitudes et des défauts les plus ancrés en soi
. de transcender la peur et la souffrance quand il n’y a plus d’espoir
. obtenir des pouvoirs et la grâce de Durgâ au-delà de toute espérance