VASANT PANCAMĪ

Jour de Vasant pancamī : samedi 5 février
Fêté à Dharma Sangh : dimanche 6 février

Vénération de Sarasvatī

En Inde, le jour de Vasant pancamī est fêté dans tous les lieux où sont dispensés la connaissance (écoles, universités, m…). Cette fête a lieu pendant la quinzaine claire du mois de Maghā, lorsque le cinquième jour lunaire est à son zénith.

Vasant pancamī signifie le 5ème jour du printemps car elle marque le début du printemps de l’année indienne. C’est au moment du pruvahna kāl de la fin de matinée jusqu’en début d’après-midi que ce jour est considéré comme le plus bénéfique pour débuter un nouveau travail ou un projet qui tient à cœur. L’un des rituels les plus pratiqués le jour de Vasant pancamī est l’akṣar abhyasam ou vidyā arambam qui signifie nouvelle connaissance. Vasant pancamī est aussi l’occasion pour tous les parents d’enseigner ou de rappeler aux enfants les grandes qualités et les pouvoirs protecteurs de la déesse Sarasvatī. C’est le lendemain de cette belle fête que les élèves et les étudiants débutent leur scolarité.

Sarasvatī est célébrée le jour de Vasant pancamī car c’est à cette déesse que sont confiés le bon développement et la réussite des enfants en matière d’éducation et d’acquisition de connaissances. Ainsi, pour leur permettre de fixer toute leur attention, leur foi et leur dévotion sur l’énergie de cette mère divine, une photo ou une petite statue de Sarasvatī est installée ce jour dans la chambre des enfants, adolescents ou étudiants. Chaque jour, ils pourront ainsi lui demander son aide et sa protection en cas de doute ou de découragement dans leur apprentissage, la volonté et l’attitude juste pour développer leur capacité de concentration, de mémoire et de confiance en soi qui peuvent les conduire au succès. Il est important que les parents rappellent à leurs enfants de réciter, pendant 21 mercredis consécutifs, le bīja mantra de Sarasvatī :

Facile à prononcer et à se rappeler, il peut être aisément pratiqué par un enfant, à voix haute ou mentalement dans la journée.
Le mercredi étant le jour des enfants, pourquoi ne pas en profiter pour veiller à ce qu’ils ne mangent pas de viande (pour ceux qui ne sont pas végétariens). Prenez le temps de leur préparer une délicieuse assiette végétarienne à base d’aliments de couleur blanche ou pâle. Celle-ci devra être préalablement offerte à la déesse Sarasvatī, lors d’une pūjā en cinq étapes qui consistent en l’offrande d’encens, de fleurs, d’une lampe de ghī, de parfum et de nourriture.

Les principales offrandes que l’on peut adresser à la déesse Sarasvatī pour une pūjā chez soi ou dans le temple, le jour de Vasant pancamī et chaque mercredi sont :

Fruits – fleurs blanches – ghī (beurre clarifié) – yaourts nature
riz blanc- sucré blanc – santal blanc – vêtements et foulards blancs
bijoux translucides ou blancs
tous autres objets liés à l’écriture (cahier, stylos…),
aux arts et à la connaissance intellectuelle.

Pour ceux et celles qui désirent se consacrer à une observance dédiée à Sarasvatī, consultez le prêtre pour qu’il vous indique les modalités pour la pratiquer selon les règles de la tradition. C’est pendant 21 mercredis consécutifs ou le jour du 5e tithi des quinzaines claires et sombres de la lune qu’elle est doit être suivie si l’on veut d’obtenir des fruits bénéfiques dans le domaine intellectuel, les études et les arts en général.

Voir aussi :

La déesse Sarasvatī
108 noms de Sarasvatī

Sarasvatī mantras
Sarasvatī āratī